Le VPN, un tunnel sécurisé

Imaginons le réseau internet comme un réseau de canalisation qui va dans plusieurs sens. Les sens ici représentent les ordinateurs et les serveurs. L’eau qui circule représente les diverses informations qui circulent à travers les connexions internet. Le VPN ici, est un tuyau qui relie l’ordinateur à son seul destinataire. Ses informations ne sont donc pas mélangées aux autres, et personnes ne peut y avoir accès.

Création d’un tunnel VPN

Il vous faudra d’abord un logiciel. Le logiciel doit pouvoir gérer un cryptage ainsi qu’un décryptage de données. Votre logiciel contiendra 2 parties. Il s’agira du logiciel client et aussi du logiciel serveur. Ce logiciel est donc votre tunnel VPN qui pourra être incorporé au Firewall de la société. Ou alors vous payez et installez tout simplement un serveur dédié au VPN. Il en existe de libre aussi. Certains ordinateurs sont dotés de connexions spéciales qui ont la capacité de transformer l’ordinateur en serveur VPN. De même, il est possible d’installer des routeurs VPN ou alors des boîtiers qui seront dédiés et joueront plusieurs rôles.
A lire : Podium des VPN

La connexion au VPN

Il y a plusieurs manières de se connecter au VPN. Cela peut se faire grâce à un logiciel VPN installer sur l’ordinateur de l’utilisateur, grâce à un navigateur en connexion sécurisée, grâce à un plugin incorporé au navigateur et qui s’y exécute, ou alors, grâce à un autre boîtier du genre du boîtier VPN serveur par exemple. Très souvent, un login ainsi qu’un mot de passe vous sera demandé pour confirmation d’identité par le logiciel client. Toutefois, le logiciel peut utiliser d’autres méthodes pour être sûr de votre identité. Il peut procéder par des tokens, par des cartes à puce, par des tokens avec des mots de passe uniques. Le logiciel peut aussi procéder par double authentification. Donc, login + token.